Le roman faisait partie des préférés d’Oscar Wilde. Il a été publié par Wilhelm Meinhold (1797-1851) en 1838. Son titre allemand est Maria Schweidler, die Bernsteinhexe. Le roman fut d’abord un canular littéraire, présenté comme une authentique chronique du XVIIe siècle. Meinhold finit par admettre la supercherie, mais éprouva des difficultés à prouver qu’il en était l’auteur. En 1844, il fut publié en Grande-Bretagne sous le titre The Amber Witch dans deux traductions différentes : l’une d’E. A. Friedlander et l’autre, plus pérenne, de Lucie Duff-Gordon. Le travail de Lady Duff Gordon rencontra un grand succès auprès des lecteurs victoriens et fut réimprimé à maintes reprises, notamment dans une édition de luxe illustrée par Philip Burne-Jones en 1895.

« Parmi les vieux romans dédiés aux pratiques occultes ou à la Sainte-Vehme, le meilleur est le simili journal de bord réaliste de Wilhelm Meinhold intitulé « The Amber Witch », qui se déroule pendant la Guerre de Trente ans.»

H.P. Lovecraft, le 3 mars 1927

L’histoire se déroule sur l’île baltique d’Usedom dans les années 1630. Maria Schweidler, fille d’un pasteur luthérien, est accusée de sorcellerie. Elle est victime d’une conspiration orchestrée par le responsable local de la police, qui en veut à son honneur. Elle subit aussi les maléfices d’une sorcière bien réelle. L’histoire est racontée par le père de Mary. Mary est arrêtée et emprisonnée, menacée de torture, et son destin est scellé par la trahison des villageois qui ont trop peur de témoigner en sa faveur.

Si le livre n’est pas ce qu’il prétendit, Meinhold s’appuya néanmoins sur des recherches assez rigoureuses, notamment sur les retranscriptions d’authentiques procès en sorcellerie du XVIIe siècle, et il basa dans une certaine mesure son récit sur des personnages existants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s